Le plaisir d’être MJ

Et bien oui ! Comme je l’annonçais brièvement dans mon dernier flash, le temps passe vite… Janvier est derrière nous et février déjà bien avancé.

Mes projets JdR sont au point mort, nos parties également et je prends déjà du retard dans l’écoute de mes podcasts préférés…

Seule activité ludique (ou presque) depuis le début de l’année fut donc mon premier passage à une soirée du club de jeux dont je vous ai déjà fait la pub : « d’un jeu à l’autre« . Cela faisait quelques temps que j’avais promis d’y passer, voilà chose faite !

Au programme de la soirée, une partie de « The big book of madness » Un jeu collaboratif, où de jeunes magiciens impétueux affrontent les monstres et les malédictions d’un livre qu’ils n’auraient pas dû ouvrir !

Puis la découverte d’un prototype « les démons d’Halloween » en présence de son auteur, Benjamin François. Un jeu de plateau dans lequel les joueurs incarnent un démon de la légende d’Halloween et font face à un des scénarii proposés, tout en essayant de gagner des points d’orgueil.

Si la découverte de « The big book of madness » me laisse un goût de trop peu et l’envie de retenter le défi, j’ai eu beaucoup de mal à entre dans ce second jeu…

Soirée Jeux mitigée qui m’a surtout rappelé que je n’était pas vraiment fait pour les jeux de ce type et pourquoi il y a trente ans je me suis plutôt tourné vers le jeu de rôle !

https://i0.wp.com/www.atlantis-ultima.fr/p/manuel/theme/defaulttheme/images/lejdr/lejdr.jpg

De cette analyse au sujet de cet article il n’y a qu’un pas… Quel plaisir m’apporte le JdR, et plus particulièrement quel plaisir m’apporte le rôle de MJ. Je fais ici écho à l’épisode 18 des Voix d’Altaride : Le plaisir d’être MJ.

Mon parcours dans le JdR est finalement proche de celui des podcasters… et probablement de ces pionniers des années ’80.

Initié par un ami, quelques années plus âgé que moi, j’ai rapidement dû passer derrière l’écran pour initier d’autres amis et me constituer un groupe. Par la suite, j’ai longtemps été « vu » par les autres comme le gourou… celui qui sait… le Maître dont on ne conteste pas la légitimité.

Il y avait sans doute aussi pour mes joueurs de l’époque « autre chose » que le respect du Maitre… un pas qui semblait être difficile à faire. Peut-être un manque d’investissement ou une crainte à s’investir. Investissement en temps mais aussi en argent et pendant quelques temps j’étais le seul à amener de nouveaux jeux, de nouveaux suppléments…

Je n’ai quasiment pas quitté le bout de la table durant mes trois premières années de rôliste. Il aura fallu un changement d’établissement scolaire et l’arrivée dans un nouveau groupe d’amis tournant déjà autour de 2 MJ réguliers… j’ai pu alors reprendre une place de l’autre côté de l’écran et avec le temps, naviguer entre différents groupes, tantôt joueur, tantôt MJ…

En même temps, je trouvais un véritable plaisir à faire vivre mes aventures, de faire partager mes rêves. Dès mes débuts, je privilégie l’imaginaire, et la narrativité (même si cela ne fait que peu de temps que j’ai découvert ce concept) aux règles et au système de jeux. Je n’ai d’ailleurs jamais lu un livre de règles d’un bout à l’autre… sachant parfois à peine où trouver l’info si j’en avais vraiment besoin… ou plus généralement, improvisant une résolution sur le tas.

Comme MJ, je trouve mon plaisir dans la préparation, dans la lecture des livres de background, des romans, des BD … et dans des scénarii ou des campagnes du commerce. Toutes ces sources se mélangent dans mon esprit, se relient l’une à l’autre et nourrissent l’imaginaire…

Je n’ai donc jamais fait jouer une campagne commerciale telle quel… J’aime garder le fil conducteur, l’idée générale et composer avec tous ces éléments issus de mes lectures, de ma rêverie, de mon imaginaire. Durant la partie, je jongle donc entre le script original, quelques éléments préparés avant la partie, mais aussi bien souvent de l’improvisation en fonction des évènements, de l’ambiance de la soirée ou des interactions entre joueurs.

Une granhttps://i0.wp.com/www.coinbd.com/series-bd/neige/les-brumes-aveugles/images/couverture/20060127135415_t1.jpgde partie de mon plaisir est donc dans la création… mais aussi dans l’adaptation d’univers issue de romans, de BD ou de films… Plaisir généralement réservé au MJ, mais qui peut parfois être partagé. J’ai par exemple adapté la BD « Neige », un univers post-apocalypse, sans jamais être MJ de la longue campagne que nous avons joué.

https://cf.geekdo-images.com/images/pic771969.jpgAutre élément de mon plaisir de MJ consiste en la mise en scène de combats épiques, parfois dramatiques… des scènes qui font entrer les Perso dans l’histoire avec un grand H… à la tête d’une escadrille de X-Wing ou d’une charge de cavalerie… Mais il faut bien avouer que ce reliquat de mon passé de Wargamer, ces combats de masse que j’ai parfois tant imaginés, tant préparés… ne m’ont jamais vraiment apporté la satisfaction que j’espérais lors de leur réalisation.

https://i0.wp.com/www.legrog.org/visuels/couvertures/592.jpgEnfin, last but not least, passionné d’histoire (la vrai ici), j’ai également eu beaucoup de plaisir à partager ou faire (re)-découvrir celle-ci à mes joueurs… Il y a eu évidement Miles Christi, mais également ce qui reste mon univers phare : l’Appel de Cthulhu pour lequel j’ai souvent recherché à raccrocher mes scénarii à des éléments historiques…

Si cela fait 30 ans que je suis tombé dedans, je pense que je n’ai jamais vraiment pu faire comprendre à mes proches (non rôliste) ce qui fait de ce loisir ma passion : Le plaisir de l’imaginaire, de la créativité, du rêve… et du partage de ce plaisir entre amis.

Projets ludiques

RPG_ProjetVoilà… Je me lance…

Bien sûr, comme tout Rôliste de longue date, de nombreux projets, de nombreuses idées… de système de jeu ou d’univers… me sont passés par la tête !

Certaines y sont restées, sans même jamais avoir été jetées sur le coin d’une nappe en papier, d’autres ont fait couler beaucoup d’encre mais n’ont même jamais franchi le porte de mon antre, certaines ont été testées avec plus ou moins de succès avant de retourner dans l’un de ces cartons qui me suivent de déménagement en déménagement… restées coincées entre 2 Casus « 1ère génération » !

Mais cette envie « d’autre chose », d’un système « idéal », d’un univers différent, d’une ambiance particulière… Ces envies de création ne vous quittent jamais vraiment !

De temps en temps, elles croisent d’autres projets… et d’autres propositions font revenir vos envies, … vos besoins ludiques à l’avant plan…

C’est l’une de ces rencontres qui a fait ressortir un projet initié il y a déjà bien longtemps.  Mais c’est à la lumière de mes dernières découvertes Web-o-ludique, ma plongée dans la sphère rôlistique du net que ce projet prend une nouvelle orientation.

C’est pourquoi j’ouvre cette catégorie pour y partager mes réflexions, mes avancées… et surtout mes questions, auxquelles j’espère vous pourrez apporter des réponses, des pistes…