Donjons et Dragons 5 en français? Hasbro ne cèdera pas

Pas de traduction pour D&D 5 ! Quel est le vrai intérêt d’Hasbro ?

Le joyeux monde des Jeux de Rôle(s)

Sorti en aot 2014 et blind de prix, tous les livres de la 5me dition de Donjons et Dragons n’existent pour l’instant qu’en anglais. Une anne aprs, toujours aucune trad franaise. Et c’est bie…

Sourced through Scoop.it from: gusandco.net

See on Scoop.itJeux de Rôle

View original post

Les Voix d’Altaride 10 – le vide vert

greenvoid-1038x576Je ne dois plus vous dire combien je suis devenu fan des Voix d’Altaride… vous ne vous étonnerez donc pas qu’il ne m’aura donc pas valu très longtemps pour plonger dans ce 10ième podcast et découvrir d’une traite ce 1er épisode de la seconde saison.

Dans ce numéro, nos podcasters ont invité en Guest Star Kalysto, animateur de Radio Rôliste, pour un exercice de style très particulier et faisant suite aux sujets du numéro précédent consacré aux campagnes.

En effet, contrairement aux épisodes précédents consacré à un thème donnée toute, toute l’équipe s’adonne à la création collective d’un univers de campagne, partant de quelques mots tirées au hasard… par une main « innocente ».

L’exercice est extrême intéressant et les idées fusent… si au début il n’est pas évident de voir où cela va aboutir, le cadre se dessine au fur et à mesure… et petit à petit je rentre dans le jeu et la réflexion, me surprenant même à interrompre les podcasters afin d’y amener ma propre réflexion…

Dans ce setting, je trouve particulièrement intéressant de développer ces 3 (ou 4) pôles/factions : humains, plantes et insectes (et/ou Intelligence artificielle/machine).

Comme cela a été énoncé, dans cet univers clos, les différentes factions dépendent inévitablement l’une de l’autre…

Les humains ont certainement besoin de se nourrir, et les plantes font sans doute partir de leur base alimentaire… celles-ci sont peut-être également la source d’énergie du vaisseau (biomasse…) et les insectes peuvent mettre à mal les réserves pour leur propre survie ! D’autre part, puiser sans limite dans ces réserves risque de mettre à mal l’ensemble des intervenants… plus de nourriture, ni d’énergie pour le vaisseau/IA/machine…

En contrepartie, les plantes ayant acquis cette intelligence collective doivent sans doute compter sur les insectes pour leur politisation/reproduction… et dans l’idée de parasitée des humains, faute de terre fertile ceux-ci sont devenus des substrats indispensables !

Si je devais jouer un PJ dans cet univers, je verrais bien un gourou psychopathe prônant la symbiose humain/plante pour la survie des 2 espèces. Cette secte promeut le parasitage des hommes par les plantes. Lors des rites d’initiation des « sages » de la secte implanteraient les semences dans de nouveaux disciples… quitte à ce que ce soit « à l’insu de son plein gré ».

Bref, voilà quelques idées vaguement évoquées et qui pourraient encore être développées… Dans un prochain épisode peut-être ?

Une seule remarque sur le podcast : les problèmes techniques qui nous ont privés des toujours excellentes interventions de Xavier… mais je suppose que c’est uniquement lié aux conditions estivales… et que tout rentrera dans l’ordre dès le prochaine numéro !